Articles les plus lus

Voir plus Prev Next

Ecologie : Que peut-on faire ? #Part1

Depuis quelques années, l’importance de l’évolution des modes de consommation est au cœur du débat, tout comme celle des mentalités en faveur de l’éco-citoyenneté. L’entretien d’une maison sollicite de nombreuses sources d’énergie au quotidien. Néanmoins, plusieurs moyens permettent de réduire les factures et de devenir plus écoresponsable.

La France s’est lancée le pari de la neutralité carbone d’ici 2050, alors pourquoi ne pas y participer à notre échelle ? Vous allez voir, ce n’est pas si compliqué ! Quelques conseils et bonnes pratiques qui vous aideront à passer le cap.

Gestes écologiques et économiques : Maison

Afin de mettre une première pierre à l’édifice, vous pouvez commencer par diminuer la température de vos pièces de seulement 1°C. Grâce à cette simple action, vous économiserez l’équivalent de 7% sur la facture. De plus, le chauffage est un des éléments de votre maison qui consomme le plus, surtout en période hivernale, alors il faudra vérifier et s’assurer de la bonne isolation de vos ouvertures. En effet, une fenêtre ou une porte mal isolée provoque une déperdition de chaleur qui engendrera une consommation excessive. Préférez également les fenêtres double vitrage !

Ces deux premières actions feront effet boule de neige et vous consommerez beaucoup moins tout en réduisant les coûts.

Ensuite, vous pouvez réduire votre consommation grâce à des petites pratiques comme éteindre votre plaque de cuisson avant la fin du minuteur (pas d’inquiétude, l’eau continuera de bouillir), acheter des appareils électro-ménagers contenant l’étiquette énergétique A+ et A++ pour dépenser moins d’énergie, ou encore dégivrer votre congélateur tous les trois mois, car 4mm de glace consomme deux fois plus d’électricité.

Gestes écologiques et économiques : Recyclage et gaspillage

Selon une étude de la Commission Européenne, 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en France, soit 16 milliards d’euros. Il s’agit donc de réduire le gaspillage alimentaire en évitant l’achat de masse et en favorisant les achats réfléchis.

En conclusion, il faut acheter en petite quantité et apprendre à cuisiner les restes.

Par ailleurs, on peut également évoquer le plastique, un élément omniprésent et « indispensable » à notre société. Il y a eu l’âge de glace, l’âge de pierre et aujourd’hui nous assistons à l’âge du plastique. Il est nécessaire de réfréner progressivement l’usage du plastique au quotidien. Il pollue les sols, les océans, la faune et la flore. Qu’est-ce qu’on peut faire ? Il suffit de prendre son propre sac pour aller faire les courses, oublier le film étirable plastique, éviter les fruits et légumes pré-emballés, passer à la brosse à dent en bois.

Vous pouvez également trier vos déchets. Cartons, verres, déchets classiques, vous connaissez la chanson par cœur, mais cela peut faire une grande différence sur le long terme, car le recyclage consomme énormément d’eau.

Dans une autre catégorie, savez-vous que la pollution numérique est bel et bien réelle ? Aujourd’hui, on estime que la pollution numérique émet autant de gaz à effet de serre que l’aviation civile. A savoir que si 50 000 personnes effacent 1000 mails de 1MO, 300 tonnes de CO2 sont évitées. Autant prendre quelques minutes pour faire le tri !

Si vous vous tenez à toutes ces choses, vous adopterez une conscience écologique, vous agirez en faveur de notre planète, vous économiserez et vos enfants vous remercieront.

Les derniers articles de la section J'améliore mon quotidien

Suivez KparK