Articles les plus lus

Voir plus Prev Next

Isolation des combles : comment s'y prendre ?

Jusqu’à 30% des pertes de chaleur se font par la toiture, faisant de l’isolation des combles un choix de rénovation énergétique prioritaire.

Pourquoi isoler ses combles ?

Les chiffres de l’Ademe concernant la chaleur dans une maison sont sans appel :

  • Entre 7 et 10% de la chaleur s’échappe par les sols,
  • 1015% par les vitres et fenêtres,
  • 25% par les murs
  • 30% par les combles et la toiture

Isoler sa toiture est par ailleurs plus facile qu'isoler les murs ou les sols, ce qui en fait la priorité en termes d'isolation. Deux possibilités :

  • Isoler les combles par l’intérieur, il est alors nécessaire de poser des panneaux isolants entre la toiture et les futures cloisons,
  • Isoler par l’extérieur, en modifiant la toiture ou en posant un bardage sur la façade. Cette dernière technique est la plus couteuse et fastidieuse.

Isoler des combles perdus

Des combles perdus sont des combles non aménageables, qu’il est difficile ou impossible d’aménager, à cause du manque de hauteur ou d’une mauvaise disposition des bois de la charpente.

L’isolation des combles non aménagés est le plus facile. Dans le détail, il faut :

  • Identifier puis isoler toutes les gaines électriques
  • Isoler chaque élément d’éclairage de la pièce inférieure, pour réaliser une réelle séparation entre l’éclairage (point chaud) et l’isolant
  • Vérifier que le plancher ne comporte ni fentes ni trous
  • Isoler la trappe permettant l’accès aux combles

Isoler des combles aménagés

Si les combles sont aménagés, l’isolation doit se faire au niveau des rampants, qui correspondent aux parties de la toiture. Attention cependant, ce type d’isolation diminue les volumes des combles (et donc l’espace disponible dans ces mêmes combles) car l’isolant conseillé doit être de 20 cm minimum. À savoir : la laine de verre est l’isolant le plus utilisé, grâce à un excellent rapport qualité/prix.

Des isolants minces existent, conditionnés en rouleaux avec des couches tissées ou collées. Ces isolants fins doivent se chevaucher d’une vingtaine de centimètres. Enfin, un ruban adhésif (pas toujours fourni par le fabricant) doit être appliqué afin de bien jointer les bandes isolantes.

Aides pour l’isolation des combles

Même si l’isolation des combles reste financièrement très accessible, plusieurs aides sont possibles :

Isolation des combles aménagés ou perdus, par l’intérieur ou par l’extérieur, le point essentiel est de limiter les pertes de chaleur.

Les derniers articles de la section Comment j'entretiens

Suivez KparK