Patiner un meuble : les bonnes pratiques

Patiner un meuble consiste à le vieillir artificiellement pour lui donner le charme de l’ancien. La méthode idéale pour offrir une cure de jouvence à vos vieux meubles, à petit prix ! Mais attention : pour un résultat optimal, il est indispensable de prendre un certain nombre de précautions. Suivez le guide et découvrez les 6 règles d’or d’une patine réussie !

1 - Prenez soin au choix du meuble

Tous les meubles peuvent être patinés, mais le résultat est souvent bien plus probant sur un type de matériau en particulier : le bois massif, moins sujet à l’écaillement.

Evitez de patiner un meuble en bois fruitier (acajou, merisier) : avec le temps, le rouge présent dans le bois risque de ressortir sous la patine.

Si vous souhaitez patiner un meuble en bois clair, il est conseillé de foncer le bois au préalable, sans quoi le résultat paraitra uniforme.

Evitez les meubles en contreplaqué et préférez le bois : lorsque l’on décape du contreplaqué, la pellicule de bois se détache, et il devient difficile de peindre correctement.

2 - Munissez-vous du matériel adéquat

N’ayez crainte, aucune dépense excessive en prévision ! Munissez-vous de pinceaux plats, d’un papier de verre, d’une ponceuse électrique (pas obligatoire mais bien pratique, surtout si votre meuble est grand !), de chiffons en coton, d’une éponge, et bien sûr, de pots de peinture.

3 – Novices, voyez petit !

Pour commencer, mieux vaut ne pas se lancer dans un projet trop compliqué ! Patiner un meuble, ce n’est pas difficile, mais cela nécessite tout de même un peu de dextérité ! Si vous n’avez jamais patiné, ne choisissez pas un meuble de trop grande valeur. En cas de raté, vous n’aurez pas de regrets !

Notez qu’il est plus aisé de patiner un meuble à moulures : l’effet de patine se créé naturellement. Les surfaces planes sont plus difficiles à patiner, car il n’existe aucune aspérité.

4 – Testez les couleurs de votre patine avant de vous lancer

Le choix des couleurs est l’étape la plus importante lorsque l’on cherche à patiner un meuble. Le choix des deux teintes à associer doit être scrupuleux, sans quoi le résultat ne sera pas à la hauteur de vos espérances.

Première erreur à éviter : choisir deux couleurs trop proches. C’est la différence de contraste entre les deux tons choisis qui créé l’effet vieilli recherché. Il ne faut pas non plus choisir deux tons trop éloignés : le résultat sera moins naturel, donc moins joli.

Il est recommandé de faire un premier test sur une partie peu visible du meuble (en dessous par exemple). Vous pourrez ainsi entrevoir le résultat final, et éventuellement changer de couleur s’il ne correspond pas à vos attentes.

Pour un résultat optimal dans le temps, il est également conseillé de bien nettoyer votre meuble, et d’appliquer une sous-couche appelée « peinture d’apprêt », qui permettra à la peinture d’adhérer au mieux.

5 – Respectez scrupuleusement chaque étape

Poncez d’abord le bois en utilisant un ponceur électrique sur les grandes surfaces planes de votre meuble, et à la main sur les surfaces courbes. Le but est d’unifier la surface pour ôter le revêtement abîmé. Cette étape est indispensable pour obtenir un résultat satisfaisant !

Dépoussiérez soigneusement votre meuble à l’aide d’une éponge humide et laissez sécher complètement.

Passez une première couche de peinture (celle au ton le plus foncé), sans oublier de suivre le sens des veines du bois avec votre pinceau. Nul besoin de s’appliquer : cette première couche sera ensuite recouverte. Laissez sécher.

Peignez grossièrement votre meuble en utilisant votre peinture claire à l’aide d’un pinceau brosse. Chargez bien votre pinceau de peinture, et prenez soin de répartir la même épaisseur de peinture sur tout votre meuble. Laissez bien sécher.

Poncez enfin toutes les surfaces du meuble avec un papier de verre grain moyen. Cette étape permettra de créer des traces d’usure et de fondre ensemble les deux couches de peinture. Une fois que l’effet vieilli vous convient, dépoussiérez votre meuble à l’aide d’une éponge humide.

6 – Protégez votre patine

Après tout ce travail accompli, il serait dommage de ne pas protéger votre meuble ! Pour conserver l’aspect vieilli, il est conseillé d’utiliser de la cire antiquaire ou du vernis mat. Répétez l’opération tous les ans, et votre patine restera intacte.

Les derniers articles de la section Comment j'entretiens

Suivez KparK